Mobilité professionnelle en Europe

Les membres des professions réglementées de la santé peuvent exercer leur droit à la libre circulation selon les conditions fixées dans la Directive 2005/36/CE sur la reconnaissance des qualifications professionnelles. Elle est entrée en vigueur en octobre 2007 et a remplacé tous les textes communautaires précédents concernant la reconnaissance mutuelle des qualifications.

De nombreux professionnels de la santé européens qualifiés choisissent aujourd'hui de passer toute ou partie de leur carrière dans un autre pays européen. L’existence de professionnels qui travaillent et partagent leur expertise dans d'autres pays européens est grandement bénéfique pour les services de santé européens.

Comme de plus en plus de professionnels de la santé choisissent de travailler dans un autre pays européen que celui dans lequel ils se sont formés, il est nécessaire que les autorités compétentes gèrent de manière efficace le processus d'inscription conformément à la directive communautaire.

Les autorités compétentes doivent également être rassurées du fait que les professionnels qu'ils inscrivent sont aptes à exercer et ne mettront pas la santé des patients en danger. Ceci exige une étroite coopération administrative entre les autorités compétentes nationales des Etats membres incluant un partage efficace des informations.

L'Accord du Portugal établit un cadre informel et volontaire, pour la collaboration et la coopération entre les régulateurs de santé européens, dans le contexte de la mobilité professionnelle.

Données sur la mobilité professionnelle en Europe

HPCB a collecté des données sur la mobilité des professionnels de santé en Europe. Elles portent sur le nombre de nouveaux professionnels diplômés de l’EEE (excluant les diplômés du pays concerné) inscrits au sein des autorités compétentes entres 2003 et 2008.

Ces informations ont été transmises au secrétariat de HPCB par différentes autorités compétentes. Bien que tous les régulateurs de professionnels de santé qui participent à HPCB n’aient pas été en mesure de fournir ces données, elles représentent un large éventail de professions de santé et de pays de l'EEE.

Le tableau est disponible ici.